Connexion

 

Nuits de Cabiria (Les)

de : Fellini Federico

Genre : Drame

 

                

Hommage à Federico Fellini.                                               

" Les nuits de Cabiria " Italie. 1957. VOSTF               

Cabiria se prostitue pour vivre, mais cette condition ne l’empêche pas d’être d’une désarmante confiance.. Ses « collègues » peuvent bien la railler, elle se défend avec la force que lui donnent ses rêves et espoirs d’une vie meilleure, et rebondit toujours après chaque déconvenue...

 

 

Au bon beurre

de : Dutourd Jean

Genre : Roman Adulte

 

" Au bon beurre " de Jean Dutourd.        

L'histoire retrace dix ans de la vie des époux Poissonard, crémiers de la rue Pandolphe à Paris, depuis la débâcle militaire de 1940 jusqu'au début de 1950. Aussi ingénieux que dénués de toute morale, les Poissonard ne tardent pas à comprendre que l'Occupation et ses difficultés représentent pour eux la possibilité d'un enrichissement inespéré. L'amour de l'argent remplit toute leur vie. Il ne les fait reculer devant aucune compromission, depuis les premières combines improvisées jusqu'au marché noir érigé en système, en passant par toutes les escroqueries imaginables, un opportunisme à toute épreuve et quelques délations pour faire bonne mesure. C'est drôle, très cruel, et d'un cynisme décapant.

 

 

I Vitelloni

de : Fellini Federico

Genre : Comédie Dramatique

 

Hommage à Federico Fellini.    

" Les Vitelloni ". Italie. 1953                                      

Dans une petite ville balnéaire animée par le seul Carnaval et la période des vacances, cinq jeunes gens mènent une vie désoeuvrée, inutile.Ils s'appellent en italien : Les Vitelloni.  

Premier chef d'oeuvre de Federico Fellini.                               Lion d'Argent à Venise en 1953.

 

Mars

de : Zorn Fritz

Genre : Histoire vraie

 

" Mars ", un roman autobiographique de Fritz Zorn.

Fils d'une famille patricienne de Zurich, celui qui a écrit ce livre sous un pseudonyme fut ce qu'on appelle un enfant bien élevé. Dans la somptueuse villa au bord du lac, régnait l'entente parfaite. Un certain ennui aussi qui tient à la bienséance. Non sans humour, Zorn nous décrit les petits travers de ses parents. Humour ? Le mot est faible. Disons plutôt une noire ironie, celle d'un jeune homme de 32 ans, " éduqué à mort ", qui découvrant qu'il est atteint du cancer, pense aussitôt : " Naturellement. "